Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de avoirlajoiedelire

Du café et des livres

29 Mai 2016 , Rédigé par avoirlajoiedelire Publié dans #café aux livres

Du café et des livres

Lettres Frontières 2016, c’est parti ! 11 lecteurs se sont lancés dans l’aventure.

Les livres en compétition

Pour Rhône-Alpes

  • « Archives du vent » de Pierre Cendors : une lecture exigeante pour nous faire découvrir un réalisateur de génie, Egon Storm.
  • « Melville Street » de Xavier Deville : un très beau texte qui nous livre des portraits d’handicapés vivant ensemble en Nouvelle-Zélande.
  • « Nous serons des héros » de Brigitte Giraud : livre tendre et mélancolique sur l’exil.
  • « La route de Beit Zera » d’Hubert Mingarelli : écriture silencieuse qui nous conte l’histoire d’un vieux monsieur vivant seul avec sa chienne dans une forêt en Israël.
  • « En cheveux » d’Emmanuelle Pagano : nous raconte l’histoire fictive d’un châle appartenant au Musée des Confluences de Lyon.

Pour la Suisse Romande

  • « La femme provisoire » d’Anne Brécart : une femme s’occupe de l’enfant d’une autre dans un Berlin gris et austère.
  • « L’œil de l’espadon » d’Arthur Brügger : récit naïf du roman d’apprentissage d’un apprenti poissonnier.
  • « Splendor Veritatis » de François Darracq : un conflit de conscience chez un jésuite membre de l’inquisition qui juge Galilée.
  • « Un lieu sans raison » d’Anne-Claire Decorvet : retrace la vie de Marguerite qui a créé une robe de mariée exposée au Musée de l’Art Brut de Lausanne.
  • « Derrière les panneaux, il y a des hommes » de Joseph Incardona : polar, huis-clos autour d’une disparition sur une aire d’autoroute.

Dates à retenir

  • Le dernier jeudi de chaque mois à 18h30, on se retrouvera à la bibliothèque de Brenthonne pour échanger sur les romans lus. Prochaine rencontre jeudi 30 juin à 18h30.
  • 20 octobre : date limite pour faire parvenir nos votes.
  • 5 novembre : l’usage des mots à Thonon où seront connus les lauréats.

Les coups de cœur .

  • « Le roi disait que j’étais le diable » de Clara Dupont-Monod : roman sur les 15 ans de vie d’Alienor d’Aquitaine avec Louis VII. Portrait d’une femme de pouvoir, aimant la domination. Elle fut reine de France, puis reine d’Angleterre. Elle a vécu au XIIème siècle, au Moyen-Age, période où les femmes riches avaient une autonomie qu’elles ont perdu plus tard. Histoire tumultueuse d’une héroïne sulfureuse.
  • « A la table des hommes » de Sylvie Germain : conte mais surtout livre contre la haine. Fable où le merveilleux côtoie le réel. Se passe dans un pays dévasté par la guerre. Très actuel. La question centrale est « qu’est-ce qu’être humain ? ». La générosité, la tendresse et la compassion illuminent ce livre.
  • « L’arbre qui donna le bois dont on fit Pinocchio » de Jean-Marie Gourio : roman épistolaire d’un fils, qui pour sauver l’entreprise de ses parents qui fait des jouets en bois, part en Italie pour retrouver l’arbre qui donna le bois dont on fit Pinocchio. Ainsi l’entreprise pourrait renouer avec le succès en faisant des Pinocchio qui deviendraient vivants. Tant qu’on rêve, tous les bonheurs sont possibles !
  • « Le charme discret de l’intestin » de Giulia Enders : l’auteur est devenue gastro-entérologue pour soigner sa maladie de peau. Elle a écrit des textes drôles sur l’intestin que sa sœur a illustrés. Le livre est une odyssée à l’intérieur de notre corps. Après cette lecture on ne se voit plus de la même façon.
  • « 13 à table » : 13 nouvelles de 13 auteurs différents autour du thème de la nourriture, des repas. Le produit de la vente de ce livre est versé au Resto du cœur.

BONNES LECTURES A TOUS

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article